Présences d’ésprits

Megaoctet + Elise Caron + Archimusic

« Mettre deux « Grands Formats » de la musique française d’aujourd’hui en présence, avec une magicienne de la voix, est un pari de l’esprit sur la dynamique et la richesse qu’une telle réunion va faire naître. Au-delà des genres, des langages et des sonorités, de l’écrit et de l’improvisation, c’est un brillant corpus d’instrumentistes mêlés que j’ai pris plaisir à mettre en jeu autour d’une création pour un ensemble musical inédit et exceptionnel. »Andy Emler

« CHOC » Jazz Magazine / Jazzman n°665 septembre 2014

« Huit et huit font beaucoup plus que seize esprits lorsqu’il s’agit d’une telle union sacrée. L’Ensemble Archimusic de Jean-Rémy Guédon, le MegaOctet d’Andy Emler: il fallait une belle audace, une certaine imagination et les moyens techniques nécessaires pour réunir deux octettes de ce calibre, aux personnalités si fortes. Telle fut l’heureuse initiative de Radio France en 2010, qui offrit son studio 105 aux dix-sept musiciens le temps d’un concert jubilatoire donné dans le cadre du festival Présences. Dix-sept plus une, Elise Caron, dont l’inventivité phonique, la syntaxe inouïe et la présence scénique enrichissent magnifiquement la configuration instrumentale qui l’encercle. Le pilote de cet équipage hors du commun est Andy Emler, compositeur d’une suite en cinq parties que le disque restitue magnifiquement. Avec l’élégance robuste, l’énergie féconde et la fermeté de ton qu’on lui sait, Andy Emler a su composer pour chacun des solistes et les engager vers le plus bel imprévu. Le collectif est une superstructure à la physionomie totalement originale: deux lignes de soufflants se font face et entourent le piano lui-même en position frontale avec le public, les sections rythmiques en demi-ronde extérieure. Une disposition spatiale qui suggère un dialogue savoureux, des entrelacs sonores inédits, et finit par imposer le dérèglement de tous les sens. La sortie de ce très bel opus ne fera que renforcer la conviction largement partagée selon laquelle il faut tout mettre en oeuvre pour maintenir le Bureau du Jazz à Radio France. La fermeture de cette institution créée en 1961 entraînerait avec elle la disparition des concerts Jazz sur le Vif admirablement orchestrés par Xavier Prévost, dont ce « Présences d’Esprits » est issu. » Lorraine Soliman

Musiciens :

Andy Emler – piano
Claude Tchamitchian – contrebasse
Eric Echampard – batterie

Titres :

  1. Hopening 3:48
  2. Inquiétudes 4:36
  3. Bacteria 2:40
  4. Mister Fox 3:54
  5. Réveil À Lhassa 3:48
  6. Balise Arco 4:09
  7. Prélude 2, Hello Hello (À Stéphan Oliva) 9:14
  8. Sweat Suite 17:44
  9. Hello Hello (Reprise) 3:16
  10. Tee End 3:42

Crédits : 

Recorded Jan. 7-8, 2003 at studios La Buissonne (Pernes les Fontaines)

(P) 2003 In Circum Girum