Andy Emler MegaOctet “E total“ – (2012)

Andy Emler MegaOctet “E total“ (2012) – La Buissonne

Etotal

Disponible sur La Buissonne ou Les Allumés du Jazz

Ah ! les mathématiques ! Un MegaOctet, normalement, cela fait 1 048 576 octets, sauf chez Andy Emler où cela devient un octet plus un, soit un nonet pour le commun des mortels.

Surtout que ce nonet, paraît-il, fait venir en plus Elise Caron en invitée. Pas sur mon CD à moi, car le « vrai », qui sortira le 2 mai, sera un double CD digipack + livret 16 pages, avec un bonus vidéo et le mien n’est qu’un CD de promotion. La gageure, le défi relevé par le pianiste Andy Emler est, cette fois, de faire un double CD, totalement en mi (E total), c’est-à-dire avec une seule note comme fondamentale, le mi. Et que les morceaux sonnent différemment, bien sûr. C’est le cas, disons-le tout de suite, et le pari est réussi. Sans être un fanatique, loin de là, des musiques actuelles, comme on dit, il faut reconnaître que le résultat est convaincant. C’est une musique très écrite, très savante, mais jamais gratuite ni gaguesque (faite de gags et de bidouillages) comme certains essaient d’en créer. C’est une musique intelligente, sensible, extrêmement bien construite, notamment dans ses introductions travaillées où une grande place est laissée aux solistes, dans ses montées de la tension, dans ses conclusions jamais bâclées. Les solistes sont brillants, Andy Emler ne tirant pas particulièrement la couverture à lui, et ils s’entendent fort bien. C’est de la belle ouvrage, comme disaient les artisans de naguère.

Share This: