Andy Emler MegaOctet “Crouch, touch, engage“ – (2009)

Andy Emler MegaOctet “Crouch, touch, engage“ (2009) – Naïve

CrouchTouch

Disponible chez naïve ou Amazon

Ils ont dit:

freddiefreejazz: Une formation unique. Un collectif étourdissant. Des compositions de rêve. Une inspiration inouïe. Voilà en substance mon ressenti à l’écoute du dernier Megaoctet d’Andy Emler. Les neufs mousquetaires du jazz hexagonal envoie la purée avec conviction, comme si leur vie en dépendait. Ça fonctionne à l’énergie, au jeu, et à l’humour. Les prises de risque sont également énormes ! Sans parler de ces nuances, de ces contrastes extraordinaires et roboratifs…

Thierry Rehberger: En résonance avec l’article qui précède, je dirai qu’il ne s’agit pas d’un bon disque de jazz de plus, mais effectivement d’un ouvrage d’exception.
Les compositions sont ouvertes, généreuses, inspirées, aventureuses. Les musiciens sont tous portés par la même vague, une déferlante de grande humanité…

Dale Cooper: On pouvait déjà découvrir la pièce « Crouch, touch, engage » sur l’album solo d’Andy Emler For Better Times, paru en 2008 sur le label La Buissonne.
Le pianiste et compositeur l’a réinventée pour son Mégaoctet, à l’occasion de ce dernier album album en date, où le groupe confirme sa vocation de vaste terrain d’expérimentation(s), oscillant entre improvisations débridées et plages écrite -fines et exigeantes- avec un savoir-faire époustouflant…

Share This: